/* VBOUT embed code starts */ /* VBOUT embed code ends */ /* Google Optimize start */ /* Google Optimize end */
revue de presse du marketing digital, janvier 2021

Le monde du digital concerne autant les dirigeants d’entreprises que les professionnels du numérique.

Les liens des sources de cette Revue de Presse sont regroupés en bas de page.

N’hésitez pas à réagir (soyez indulgent quand même, c’est une première), ou à nous proposer d’autres articles importants non présents ici.

Plus de 500% de croissance dans la vente en ligne, pour certains secteurs.

La tendance se confirme. En 2020 l’e-commerce a connu une croissance exponentielle. Rien d’étonnant alors que les consommateurs, à travers le monde, ne pouvaient plus se rendre en magasin.

Pendant cette longue période de confinement, le commerce a su montrer ses capacités d’adaptation. L’e-commerce s’est développé plus vite que prévu et a su faire preuve d’inventivité pour se déployer rapidement face à la pandémie qui menaçait de paralyser l’économie.

En un an, le nombre de commerces en ligne sur Wix a augmenté de 50%.

Nombreux sont les secteurs d’activité ayant su tirer leur épingle du jeu. L’alimentation, la santé et la beauté sont les grands gagnants.

Waze sous la coupe de Google

Racheté par Google en 2013, Waze a perdu de son âme selon l’ancien patron de la start-up, Noam Bardin. Heureux d’avoir quitté le groupe en 2013, il donne son avis sur la situation. Le fait que Waze ait été absorbé par Google est une bonne chose. Mais, selon lui, Waze a perdu son âme. Le géant de la Tech, trop gros, a bridé la croissance de la petite entreprise et ne semble pas valoriser suffisamment ses salariés.

Finalement, l’intégration a permis à Waze de garder son indépendance, comme promis lors du rachat, mais la start-up n’a jamais pu bénéficier complètement de la force de Google pour se déployer. Finalement est-ce que Waze aurait pu grandir plus vite sans Google ? Noam Bardin se pose la question.

Pandémie : l’e-commerce sort grand gagnant

En 2020, face à la pandémie, les achats en ligne ont fortement progressé, notamment en décembre dernier, juste avant les fêtes. Cette année restera dans les annales comme un tournant dans le monde de la distribution.

Amazon a joué un rôle très important dans l’accélération des ventes en ligne. Cette tendance est d’autant plus importante dans les pays où Amazon Prime est présent.

Les estimations confirment la poursuite de la progression en 2021. Même si les experts estiment également, qu’après la crise et la généralisation des vaccinations anti-covid, le commerce physique traditionnel retrouvera ses clients.

Vous avez dit Shoppertainment !

Contraction de « to shop » et de « to entertaint », Shoppertainment est le nouveau mot à la mode pour parler d’un nouveau concept : faire son shopping en ligne, tout en s’amusant.
Très tendance, en Asie, cette nouvelle façon d’acheter sur Internet gagne l’Europe. La crise de la Covid y est pour beaucoup. Magasins physiques fermés, les consommateurs changent leurs habitudes et prennent en main leurs actes d’achat. Ils ne veulent pas rester passifs face à leur écran et demandent plus de photos, de live-streaming, et d’interaction.

Ces consommateurs engagés sont surtout très présents sur les marchés de l’électronique, de la beauté. Mais selon le pays européen, le temps alloué par chaque consommateur au live-streaming varie énormément.

E-commerce, que réserve 2021 ? 

En 2021 les achats en ligne vont continuer à progresser. Les boutiques physiques devront se déployer de façon plus puissante et plus cohérente sur la toile. L’e-commerce devra prolonger l’expérience client, telle qu’il la connaît en magasin. Les enjeux de cette transformation sont de taille.

La solution de paiement PayPlug a fait le point sur les 10 tendances qui domineront, selon elle, le secteur du commerce en 2021. Re-commerce, storytelling, omnicanal, recherche visuelle… Voici le nom des concepts à retenir pour développer son chiffre d’affaires en ligne.

Comment se démarquer de ses concurrents sur la toile ?

Face à une concurrence de plus en plus grande et à la recrudescence des offres alléchantes, chaque boutique en ligne doit se démarquer. Mais comment être plus originale que ses concurrents et connaître le succès ?

La solution semble se trouver dans l’insolite, l’innovation, la tendance, voire le loufoque. Il ne faut pas hésiter à développer des offres de niche ou d’objets créés à la main. Fini les sites généralistes qui vendent la même chose que leurs concurrents, bonjour la spécialisation.

TVA et e-commerce : les règles changent au sein de la communauté européenne 

Les règles d’application de la TVA au sein de la zone euro changent avec l’entrée en application de la loi des finances 2020. Simplification de l’application de la règle, harmonisation et ouverture d’un guichet unique pour l’ensemble de l’Europe s’appliqueront à tous les acteurs de l’e-commerce, vendeurs et plateformes.

Ainsi, les commerces en ligne n’auront plus besoin de s’immatriculer à la TVA dans chaque pays, limitant ainsi leurs frais administratifs. Le régime d’importation de biens pour de la vente à distance est également modifié.

L’ensemble des mesures est applicable depuis le 1er janvier 2021. Il vise à contrôler surtout la fraude à la TVA des acteurs hors Europe.

Un petit jeu pour se détendre (réponses en bas de page)

  • Cristiano Ronaldo a combien d’abonnés sur Instagram ?
    • 23 Millions : A    127 Millions : B    246 Millions : C
  • Nombre de sites recensés en juin 2020 dans le monde ?
    • 1, 7 Milliards : A     2,3 Milliards : B      3,1 Milliards : C
  • Combien de français sont des utilisateurs de réseaux sociaux :
    • 30 % : A        40 % : B     60% : C
  • Le numérique dans le monde consomme en électricité l’équivalent de :
    • 10 réacteurs nucléaires : A     50 réacteurs nucléaires : B    100 réacteurs nucléaires : C
  • Qui est considéré comme le père d’internet ?
    • Tim Berners-Lee : A     Zhang Yiming : B     Maeva Ghennam : C

Sources

Vous souhaitez en savoir plus, consulter les articles qui ont inspiré notre Revue de Presse ? N’hésitez pas à cliquer sur les liens correspondants:

Résultat du jeu 

1 : C ;   2 : A    ;   3 : C  ;   4 : C  ;  5 : A

Vous avez toutes les bonnes réponses, bravo. Vous êtes un expert, vous pouvez rejoindre l’équipe de DigidUX, ou vous avez triché en allant sur internet, c’est pas bien ☺

Vous avez la moitié, ou presque, de réponses bonnes. Vous prenez du recul sur l’évolution du numérique tout en restant informé. Faites gaffe, quand même!

Vous n’avez pas de réponse correcte. Pas grave. Connaitre les réponses ne vous empêchera pas d’être heureux. Vous êtes de quel signe ?