/* VBOUT embed code starts */ /* VBOUT embed code ends */ /* Google Optimize start */ /* Google Optimize end */
revue de presse du marketing digital, janvier 2021

Le monde du digital concerne autant les dirigeants d’entreprises que les professionnels du numérique.

Les liens des sources de cette Revue de Presse sont regroupés en bas de page.

N’hésitez pas à réagir (soyez indulgent quand même, c’est une première), ou à nous proposer d’autres articles importants non présents ici.

Un ancien chercheur de Salesforce lance son propre moteur de recherche !

Un ancien chercheur de Salesforce lance son propre moteur de recherche !

On ne vous apprend rien en rappelant la position dominante de Google.
Richard Socher, expert en IA, n’a pas froid aux yeux. Il lance son propre moteur de recherche…
Pourquoi ? Il part du constat que tout le monde déteste le clickbait (Piège à clics, souvent mensongé pour favoriser la publicité)
Son objectif est de mettre l’accent sur des valeurs d’humanisme et d’obtenir le clicktrust.
Le crédo de cette équipe : confiance, gentillesse et honnêteté.
En clair un moteur propre qui ne dépendra pas de la publicité.

Les plateformes numériques vont se faire… encadrer

Sur le site officiel du Ministère de l’Économie et des Finances, Bruno Lemaire, déclare ‘’Le niveau européen est le niveau pertinent pour établir le cadre de responsabilité des grands acteurs du numérique’’
et Cédric O, secrétaire d’État chargé du Numérique ajoute ’’ l’Europe doit bâtir un cadre réglementaire à la mesure de l’empreinte des grandes entreprises du numérique sur nos économies et nos démocraties’’

… La Commission européenne travaille donc sur deux propositions, la Législation sur les services numériques et la Législation sur les marchés numériques.
Son but est de renforcer les valeurs européennes. Cette nouvelle réglementation a pour ambition de mieux protéger les consommateurs et leurs droits fondamentaux en ligne, et rendre le marché numérique plus juste.

Bon, là aussi, affaire à suivre…

Le  e-commerce Santé et Bien-être… ça boom !

Le  e-commerce Santé et Bien-être… ça boom !

Le e-commerce est en pleine croissance, dans les secteurs du bien-être, de la santé. Pour vous donner une idée le chiffre d’affaire de ce secteur au niveau mondial est de… 4,200 milliards de $ ! 

(Rappel le PNB de la France en 2019 est 2,856 Milliard de $)

Les professionnels estiment que le seul le secteur du bien-être devrait afficher rapidement une hausse de 5 à 6%.

Les chiffres en France, eux,  ne sont en pas en reste, la santé et le bien-être sont devenus aujourd’hui les intérêts majeurs des français.

Les offres proposées par les plateformes numériques sur ces secteurs d’activités suivent bien entendu cette évolution. 

Gageons, qu’a notre époque troublée par la pandémie cette croissance ne va pas s’arrêter…

Le papier du journal CM vous donne plus de détails.

Publicité, Instagram passe à la vitesse supérieure 

Publicité, Instagram passe à la vitesse supérieure

Le médiaplanning à la Papa est bien fini. 

Les annonceurs peuvent maintenant créer des publications sur les comptes des utilisateurs après avoir obtenu leurs accords.

Bien entendu cela concerne en premier les influenceurs ou les comptes niches particulièrement vus.

Pour devenir médiaplanneur, et suivre son tableur, un niveau Normal Sup en maths va vite devenir indispensable !

Soulignons cependant la progression d’Instagram qui avance avec un sans faute  depuis quelques années sur ce chemin du cash-machine.

Si vous voulez savoir comment ça marche lisez le papier de Matt Southern rédacteur chez Search Engine Journal qui a l’art de rendre les sujets complexes accessibles au commun des mortels.

Mise à jour Google… hasta la vista, baby !

Comme beaucoup l’ont appris, Google a annoncé en décembre une mise à jour importante de son algorithme lui permettant de classer les pages référencées au sein de son moteur de recherche (December 2020 Core Update)

La précédente avait lieu en mai de la même année.

Des sites de e-commerce se voient alors relégués dans les profondeurs du classement après avoir dépensé parfois beaucoup d’argent pour apparaitre dans les premières pages du moteur de recherche.

La pire solution selon les experts est de rectifier le référencement en toute hâte.

Les corrections doivent être effectuées avec prudence et discernement.

Heureusement pour d’autres sites mettant l’accent sur des contenus de qualité, de bonnes surprises au classement sont constatées.

Le Blog du Modérateur, donne plus de détails sur cette péripétie pas franchement drôle pour certaines entreprises.

Emploi : la théorie de la ‘’destruction créatrice’’ a-t-elle du plomb dans l’aile ?

L’économiste Joseph Schumpeter (1883-1950) théorisait la « destruction créatrice » qui voit se produire de façon simultanée la disparition de secteurs d’activité économique conjointement à la création de nouvelles activités économiques.

L’économie numérique devait logiquement suivre ce schéma favorisant la création d’emplois notamment dans la logistique pour compenser la perte d’emplois dans le commerce physique.

Mais bon, il semblerait, selon certaines études, que l’accélération de la vente en ligne, surtout pendant cette période de pandémie, entrainerait davantage de perte que de création d’emplois.

Les études reprises par le quotidien le Monde de Kavalacapital ne sont pas très optimistes.

A contrario, le papier du Parisien (certes de 2017) montre que la progression irréversible du commerce en ligne booste notre économie, en faisant un focus sur les starts-up qui poussent comme des champignons.

Bref, cette situation est-elle conjoncturelle ou structurelle ? Pas facile de se faire une réelle opinion.

Ça barde entre le gouvernement fédéral et Facebook 

Les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) sont bien dans la ligne de mire de la puissante Federal Trade Commission.

La première grosse salve est partie vers Facebook accusé de détenir un pouvoir de monopole illégal lui permettant d’écraser l’émergence de concurrents. Cette poursuite antitrust déposée par 48 procureurs généraux met en avant la dégradation de la protection de la vie des utilisateurs. 

Facebook est donc tenu de vendre Instagram et WhatsApp.

La réaction de Facebook ne s’est pas fait attendre en qualifiant cette intervention ‘’ d’histoire révisionniste’’ qui oublie les investissements colossaux effectués par le groupe pour améliorer ces applications.

Bref, la bataille judiciaire ne fait que commencer.

Mais que faut-il en retenir à notre niveau européen ?

Notre dépendance numérique envers les USA est un fait. 

Signalons au passage le conseil en février 2020 de la Commission Européenne à son personnel d’utiliser l’application de messagerie Signal, qui comme WhatsApp utilise un chiffrement de bout en bout.

Le E-commerce continue sa E-progression…

Les effets du Covid-19 sur la vente en ligne sont bien analysés par la Fédération du E-commerce et de la Vente à Distance (Fevad)

Même si le troisième trimestre affiche une croissance globale de 8,3% l’étude montre les disparités selon les secteurs.

Vous ne serez pas surpris de savoir que les services en ligne ont été délaissés au profit des produits e-commerce. (en plein confinement c’était compliqué de réserver un voyage pour Tahiti avec sa chérie…). 

Cependant l’e-commerce a démontré sa véritable qualité d’amortisseur pour limiter les dégâts économiques lié au Covid-19. 

Cette même étude parle de +83% de ventes en ligne chez les enseignes de magasin physique, grâce notamment à la très forte progression des marketplaces.

Selon le magazine Estetica ☺  analysant les résultats de la Fédération de la Vente à Distance des chiffres records pour le e-commerce sont atteints en France : 100 milliards d’euros, 40 millions de Français et 200 000 sites et près de 2 milliards de transactions…

RGPD : Première condamnation de la CNIL !

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a condamné Spartoo, spécialisé dans la vente en ligne de chaussures à une amende de 250.000 euros. 

En collaboration avec d’autres autorités européennes, elle a jugé que l’entreprise n’avait pas respecté plusieurs articles du règlement général sur la protection des données (RGPD). 

Que lui reprochait la CNIL ? Des manquements à la protection et à la vie privée des personnes (données personnelles, données bancaires, fichiers, protection mots de passe…)

En fait principalement un manque de procédure rapidement d’ailleurs corrigé par la société.

Cette affaire est décrite dans 20 minutes et pour les plus juristes d’entre vous sur le site de Dalloz

Ce jugement est une première pour la Cnil et probablement pas la dernière. 

Aussi nous vous encourageons à regarder de plus près votre mise en conformité RGPD.

Un petit jeu pour se détendre (réponses en bas de page)

1 – Cristiano Ronaldo a combien d’abonnés sur Instagram ?

23 Millions : A    127 Millions : B    246 Millions : C

2- Nombre de sites recensés en juin 2020 dans le monde ?

1, 7 Milliards : A     2,3 Milliards : B      3,1 Milliards : C

3- Combien de français sont des utilisateurs de réseaux sociaux :

30 % : A        40 % : B     60% : C

4 – Le numérique dans le monde consomme en électricité l’équivalent de :

10 réacteurs nucléaires : A     50 réacteurs nucléaires : B    100 réacteurs nucléaires : C

5- Qui est considéré comme le père d’internet ?

Tim Berners-Lee : A     Zhang Yiming : B     Maeva Ghennam : C

Sources

Vous souhaitez en savoir plus, consulter les articles qui ont inspiré notre Revue de Presse ? N’hésitez pas à cliquer sur les liens correspondants:

Un ancien chercheur de Salesforce lance son propre moteur de recherche !

Les plateformes numériques vont se faire… encadrer

Le e-commerce Santé et Bien-être…ça boom !

Publicité, Instagram passe à la vitesse supérieure 

Mise à jour Google… hasta la vista, baby !

Emploi : la ‘’destruction créatrice’’ bat-elle de l’aile ?

Bataille judiciaire entre Facebook et le gouvernement fédéral

Le e-commerce continue sa e-progression…

RGPD : Première condamnation de la CNIL !

Résultat du jeu 

1 : C ;   2 : A    ;   3 : C  ;   4 : C  ;  5 : A

Vous avez toutes les bonnes réponses, bravo. Vous êtes un expert, vous pouvez rejoindre l’équipe de DigidUX, ou vous avez triché en allant sur internet, c’est pas bien ☺

Vous avez la moitié, ou presque, de réponses bonnes. Vous prenez du recul sur l’évolution du numérique tout en restant informé. Faites gaffe, quand même!

Vous n’avez pas de réponse correcte. Pas grave. Connaitre les réponses ne vous empêchera pas d’être heureux. Vous êtes de quel signe ?